MOULAGE

PRISE D'EMPREINTE D'UNE MAIN

 

1

2

Commencer par calculer la quantité d'alginate(voir rubrique produits) et d'eau à utiliser. Pour cela remplir le récipient devant recevoir la main avec de l'eau au ras bord, puis plonger la main dedans. On obtient ainsi la quantité d'eau nécessaire.

Verser cette dernière dans un doseur et la quantité d'eau obtenue donne celle de l'alginate soit 1/3 d'alginate pour 2/3 d'eau.

3

4

Remplir le niveau d'alginate calculé sans la tasser.

Verser la dans un sceau.

5

6

Remuer la poudre seule pour bien l'aérer et rendre cette dernière bien fluide par la suite sans grumeaux.

Verser la quantité d'eau calculée précédemment.

7

8

Mélanger l'ensemble pendant au moins une minute. On a environs 3 à 4 minutes ensuite avant que l'alginate se gélifie.

Déposer de l'alginate sur toute la main à mouler avant de la plonger dans le récipient. Il faut compter de 5 à 10 minutes pour que la prise soit définitive.

9

10

On peut alors sortir la main du moule délicatement. Pour un coulage en plâtre très précis il vaut remplir le moule d'un mélange de 10% d'alun de potasse dans de d'eau et laisser agir 2minutes avant de le retirer (ceci afin que le plâtre adhère bien au moule en alginate qui est un peu acide).

Préparer le plâtre à couler dans un sceau. Pour se faire verser en pluie le plâtre dans l'eau et laisser le s'imbiber pendant 2minutes.

11

12

Vous pouvez maintenant remuer pour obtenir un plâtre bien homogène.

Couler ce dernier dans le moule en alginate.

13

14

Laisser durcir 2heures.

Retirer alors la main et laisser la sécher 24h. On ne peut réaliser que 2 ou 3 empreintes avec le même moule car celui ci se rétracte en séchant (il contient 3/4 d'eau) mais garde ses proportions, on peut ainsi obtenir des modèles identiques mais de tailles différentes.

15

16

Une fois le plâtre sec, on peut le peindre ou utiliser une patine.

 

Dans cet exemple j'ai utilisé du brou de noix, ce produit est souvent utiliser pour le bois mais il convient tout à fait pour d'autre surface.

                                                                          

 

REPRODUCTION GRACE AU SILICONE RTV

 

1

2

L'original à reproduire a été réalisé en argile autodurcissante mais la matière première n'a pas de réelle d'importance.

Le moule en silicone sera réalisé en deux parties. Il faut alors utiliser de la plastiline ( sorte de pâte à modeler).

3

4

Prendre un récipient et commencer par tapisser le fond de plastiline.

Placer le sujet original au centre et le noyer a moitié dans la plastiline en faisant attention au plan de joint .

5

6

Le silicone RTV se mélange avec un durcisseur, il faut bien respecter le dosage.

La vaseline sert de démoulant et évite donc que le silicone n'adhère sur le sujet à reproduire.

Verser la quantité de silicone dans un récipient et le mélanger avec son durcisseur et remuer le tout.

7

8

Verser le silicone sur l'oeuvre à reproduire afin de réaliser la première moitié du moule.

Laisser reposer quelques heures jusqu'au durcissement du silicone.

Une fois dur vous pouvez démouler l'ensemble en retirant délicatement le silicone du modèle.

l9

10

Placer maintenant l'écureuil dans la partie du moule obtenue.

Ne pas oublier de remettre un peu de plastiline au niveau du trou de remplissage.

11

12

Préparer à nouveau du silicone et le verser dans le récipient.

Un fois sec et dur vous pouvez retirer le silicone pour obtenir le deuxième moule.

13

14

Placer les moules joints entre deux cales en bois afin de les maintenir serrer .

Préparer du plâtre et le couler doucement dans le moule en évitant la formation de bulles d'air.

15

16

Une fois sec démouler l'ensemble et retirer délicatement la copie en plâtre ainsi obtenue.

 

Après avoir retirer les éventuelles bavures et l'avoir apprêté, le modèle pourra être peint ou patiné.

 

17

18

La peinture acrylique donne de bons résultats.

 

Divers exemples ...

                                                                                  

REPRODUCTION  AVEC DES BANDES PLÂTREES

 

1

2

Disposer le modèle à reproduire sur une planche en bois.

Le moule en silicone sera réalisé en deux parties. Il faut alors utiliser de la plastiline ( sorte de pâte à modeler).

3

4

Déposer la plastiline tout au tour du modèle et placer quelques repères comme plan de joint.

Enduire le out de vaseline pour que le plâtre n'adhère pas sur le modèle.

5

6

Découper de petites bandes de plâtre et tremper les dans l'eau 2 à 3 secondes, puis déposer les sur l'oeuvre tout en les faisant se chevaucher d'au moins 1 cm.

Laisser sécher quelques heures .

7

8

Retirer la coque en plâtre, puis enlever toute la plastiline.

Repositioner le modèle dans son logement afin de pouvoir mouler la deuxième partie.

Procéder de la manière qu'au chapitre 5 et 6.

l9

10

Une fois sec on dispose de deux parties qui s'emboîte parfaitement

Pour couler du plâtre dans le moule obtenu il faut le rendre hermétique, pour se faire utiliser des morceaus de bandes plâtrées tout autour.

11

12

Afin de consolider le moule, placer des élastiques.

Il ne reste plus qu'à verser du plâtre ou de la résine dans le moule (ne pas oublier de passer de la vaseline dans le moule) pour réaliser une reproduction fidèle de l'original.

Un fois sec et dur vous pouvez peindre le sujet ou le patiner.

 

     EXEMPLE DE REDUCTION GRACE A L'ALGINATE

 

1

2

Commencer par calculer la quantité d'alginate (voir rubrique précédente) et d'eau à utiliser. Le modèle à reproduire et à réduire sera ici une grenouille réalisée en argile.

Verser l'alginate et la quantité d'eau obtenue dans un récipient. Mélanger le tout pendant 1 à 2 minutes.

3

4

Après moulage du modèle (comme dans la rubrique précédente) on obtient la réplique exacte en négatif de la grenouille.

L'alginate ne reprend pas sur lui même donc on peut préparer et couler de l'alginate pour en obtenir comme ici un modèle qui pourra sécher à l'air libre et réduire par déshydratation.

5

6

Avant que le moule lui même ne se dessèche on peut coller quelques modèles en plâtre (guère plus de 3 coulées).

Verser le plâtre dans le moule.

7

8

Puis vider à nouveau le moule pour que le plâtre épouse parfaitement tous les contours et aspérités.

Verser alors la quantité définitive de plâtre dans le moule et laisser sécher 1 à 2 heures avant le démoulage.

9

10

On obtient alors un modèle fidèle en plâtre qui une fois sec (24heures au moins) pourra être poncé et préparer pour recevoir une peinture ou patine.

Ici 3 modèles ont été obtenus. Le moule en alginate n'ayant pas permis obtenir d'autres tirages.

11

12

Par comparaison le moule en alginate à réduit à l'air libre. On peut obtenir un modèle réduit au 2/3 environ. Il suffit alors de refaire un moulage de la grenouille réduite pour en faire plusieurs tirages en plâtre par exemple.

Sur ce modèle une peinture acrylique imitant le granite à été appliquée au pinceau.

13

14

Ici il s'agit d'un produit utilisé généralement pour le bois (du brou de noix) qui donne une belle patine brune.

Un dernier exemple avec de la dorure.

                                                                                                                                                                

     

r